Laurent Sénéchal : Maître du Montage Cinématographique

​​
Article publié le 26/02/2024
Temps de lecture : 3 minutes
Auteur : l'équipe rédaction du site formation-montage-video.com​
 

Dans le monde du cinéma, le rôle du chef monteur est souvent méconnu du grand public, pourtant, il est un élément essentiel dans la création d'un film. Aujourd'hui, plongeons dans l'univers de Laurent Sénéchal, un chef monteur talentueux qui vient de remporter le prestigieux César du meilleur montage en 2024 grâce à son travail sur "Anatomie d'une chute" le 23 février 2024, ainsi que l'European Film Awards (EFA) pour le meilleur montage, à Berlin en décembre 2023.

Laurent Sénéchal, meilleur montage aux EFA 2023
Laurent Sénéchal, meilleur montage aux EFA 2023

Les débuts prometteurs du monteur Laurent Sénéchal

Laurent Sénéchal est un maître du montage cinématographique dont la carrière impressionnante a attiré l'attention de l'industrie cinématographique. Sa passion pour le cinéma et son talent indéniable se reflètent dans les nombreux films auxquels il a contribué. Sa bibliographie regorge de projets variés qui démontrent sa polyvalence et sa capacité à s'adapter à différents genres. De "Sur la piste du Marsupilami" en 2012 en tant qu'assistant monteur, à "Onoda, 10 000 nuits dans la jungle" en 2021 comme chef monteur, chaque film sur lequel il a travaillé porte la marque inimitable de son expertise.

Pour des courts-métrages ou des longs métrages, Laurent Sénéchal explore depuis 2001 différents métiers du cinéma : réalisateur, scénariste, producteur, mixage spatialisé. Mais c'est dans le montage qu'il s'illustre le plus, avec 16 films, dont "Victoria" en 2016 et "Sibyl" en 2018, de Justine Triet. Confiant dans l'avenir, il entrevoit son travail de monteur alliant l'IA et l'expertise humaine pour continuer de créer des chefs-d'œuvre.

L'art du montage dans "Anatomie d'une Chute"

L'un des projets les plus marquants de Laurent Sénéchal est son travail remarquable sur "Anatomie d'une chute" en 2023. Ce film captivant a bénéficié de son sens aigu du rythme et de la narration visuelle. Son approche innovante du montage a permis de sublimer l'histoire et les performances des acteurs, faisant de ce film une véritable œuvre d'art cinématographique. Grâce à ses contributions exceptionnelles, Laurent Sénéchal a su mettre en lumière tout son savoir-faire et son génie créatif.

Imaginé initialement comme une série, Laurent Sénéchal collabore pour la troisième fois avec l'exigeante réalisatrice Justine Triet pour transformer les 130 heures de rush en 2h32min de film. 38 semaines ont pu être consacrées au montage de ce film, mondialement primé (Palme d'Or au festival de Cannes 2023, Meilleur scénario original aux BAFTA, etc.) ce qui est une durée exceptionnellement longue dans le monde du cinéma. Le chef monteur a d'ailleurs comparé son travail minutieux à l'élaboration d'un plat où les rushs sont les ingrédients disponibles sur un marché et le montage les étapes de la recette.

Un prix bien mérité : le César du meilleur montage

La nomination de Laurent Sénéchal aux Césars comme meilleur monteur en compétition avec d'autres talents renommés témoigne non seulement de son excellence professionnelle, mais aussi de sa reconnaissance au sein de l'industrie cinématographique. Être nominé pour un César est une marque d'honneur et une validation du travail acharné et du dévouement qu'il met dans chacun de ses projets. La compétition était féroce, mais c'est finalement sa maîtrise technique et artistique qui lui ont valu cette distinction tant convoitée.

Le 23 février 2024 restera gravé dans les annales du cinéma français comme le jour où Laurent Sénéchal a été consacré meilleur monteur aux Césars. Cette victoire symbolise non seulement son immense talent, mais également sa contribution significative à l'industrie cinématographique française. Son discours empreint d'humilité et de gratitude lors de la cérémonie a touché le cœur des spectateurs et des professionnels présents, soulignant l'importance du métier souvent méconnu, mais essentiel dans la création artistique.

Juste après la remise de son César, il révélait à des journalistes espérer se voir encore confier le montage de premier ou de second film, grâce à cette reconnaissance, et surtout pouvoir continuer à travailler pour le cinéma d'auteur. On découvrira ainsi son travail de montage sur le prochain film de Jonathan Millet, "Les Fantômes", sortie prévue en 2024. Et il est indéniable que son impact durable sur le cinéma contemporain ne manquera pas d'inspirer une nouvelle génération de monteurs.


 

En conclusion, Laurent Sénéchal incarne la quintessence du talent et de la passion pour le montage cinématographique. Son parcours illustre parfaitement comment la persévérance, la créativité et le dévouement peuvent conduire à une reconnaissance bien méritée dans le monde du cinéma. À travers ses réalisations exceptionnelles et son succès au plus haut niveau avec le prix prestigieux du César, il continue d'inspirer les passionnés de cinéma et les aspirants monteurs à poursuivre leurs rêves avec ardeur et excellence. Nominé aux BAFTA face à Jennifer Lame et Oppenheimer, finalement lauréate du prix, en sera-t-il de même aux Oscars le 10 mars 2024 ?

Mise à jour 11 mars 2024 : Comme il l'avait lui-même prédit " Je suis sûr à 99 % de ne pas gagner l'oscar", la fameuse statuette a récompensé Jennifer Lame pour Oppenheimer, et non le monteur vidéo français Laurent Sénéchal.

Sources : allocine.fr, unifrance.org, lefigaro.fr, lemonde.fr, bafta.org, offi.frhumanite.fr